Le plastique est partout dans nos vies

Partager

C’est quoi exactement le plastique ?

« Une matière plastique est un mélange contenant une matière de base (issue du pétrole ou de la biomasse) qui est susceptible d’être moulé, façonné, en général à chaud et sous pression, afin de conduire à un semi-produit ou à un objet. »

Il existe 7 grandes familles de plastique :

  1. le polyétéphtalate d’éthylène (PET) qui compose les bouteilles d'eau et de soda, emballages jetables ou encore les vêtements en polaire ;
  2. le polyéthylène de haute densité (PEHD ou HDPE) qui est utilisé pour les produits d’entretien ou encore les flacons de médicament ;
  3. le polychlorure de vinyle (PVC), très employé pour les tuyaux de canalisations et les huisseries ;
  4. le polyéthylène de faible densité (PEBD ou LDPE) qui compose, en raison de sa grande souplesse, les sacs, films et sachets plastiques ;
  5. le polypropylène (PP) que l’on retrouve dans le plastique des ordinateurs ou dans les pièces automobiles ;
  6. le polystyrène (PS) qui forme les gobelets et les assiettes jetables, les stylos ou encore les pots de yaourt ;
  7. tous les plastiques non inclus dans les 6 premières catégories.

La plupart des objets en plastique portent un symbole triangulaire. Cette typologie a été créée pour faciliter leur recyclage.

Le boom du plastique dès 1950

Découvert au XIXe siècle, le plastique connaît un immense succès depuis les années 1950. À cette époque où émerge la société de consommation, les industriels ont recours au plastique qui permet de produire massivement des objets à moindre coût.

Depuis le début de l'utilisation massive de plastiques, près de neuf milliards de tonnes ont été produites dans le monde, selon un rapport de l'ONU publié en 2018 (PDF - 1,15 Mo). Aujourd’hui c’est près 5 millions de tonnes de plastique qui sont utilisées chaque année en France selon le Bilan national du recyclage.

Le plastique est-il vraiment indispensable dans autant d’objets ?

Quasiment tous les objets du quotidien contiennent du plastique. Dans une salle de classe, par exemple, on trouve du plastique dans :

  • les trousses (même en tissu, il est fort probable que la fermeture éclair soit en plastique !), les stylos, les classeurs, les cartables et les sacs…
  • les ordinateurs, le vidéo projecteur, le tableau blanc numérique.

Même si les pouvoirs publics interdisent progressivement un certain nombre d’objets plastiques à usage unique (sacs de caisse, paille, vaisselle jetable…), le plastique est très présent dans de nombreux objets :

  • 29 % dans les équipements (bacs en plastique, jouets, équipements de sport, plastiques agricoles…) ;
  • 23 % dans les emballages ménagers ;
  • 15 % pour les emballages industriels et commerciaux ;
  • 19 % dans le secteur du bâtiment (de nombreuses fenêtres sont en PVC par exemple) ;
  • 9 % dans le secteur automobile (de très nombreuses pièces sont en plastique dans une voiture) ;
  • 5 % dans le secteur des équipements électriques et électroniques (TV, appareils ménagers électriques).

On cherche de plus en plus à limiter le plastique à usage unique. Par exemple, pour limiter les emballages en plastique, de nombreux magasins proposent des produits en vrac (fruits, légumes, céréales, riz, pâtes, sucre… et même de la lessive ou des cosmétiques). Ces enseignes proposent parfois d’apporter vos propres bocaux ou boîtes pour les remplir directement en magasin. C’est une très bonne manière de se passer d’emballage jetable !

Pourtant, dans certains domaines, le plastique peut être très utile. Voici quelques exemples :

  • dans l’industrie automobile : les sièges, poignées, réservoirs, essuie-glaces... permettent de diminuer le poids des voitures qui consomment ainsi moins de carburant ;
  • dans les bâtiments : les fenêtres en PVC sont moins chères que les fenêtres en aluminium et procurent une bonne isolation ; les logements sont ainsi plus confortables et consomment moins d’énergie pour le chauffage.
  • dans le secteur médical, certains produits en plastique utilisés une seule fois permettent d’améliorer l’hygiène ;
  • dans l’industrie agro-alimentaire, les emballages plastiques permettent de conditionner de nombreux aliments et de les transporter dans de bonnes conditions : bien conservé, le produit ne sera pas abîmé et cela permet de réduire le gaspillage alimentaire, un emballage plastique est moins lourd à transporter que le verre, une bouteille en plastique est plus résistante aux chocs qu’une bouteille en verre…

Pour toutes ces raisons, il est difficile aujourd’hui de se passer totalement du plastique.