Pour éviter les déchets pensez réemploi et réparation

Partager

Jérôme Rommé

Penser réemploi et réparation

Pour les objets cassés, il est souvent possible de les faire réparer :

 

  • si l’objet est abimé et a moins de deux ans, on le fait réparer auprès du vendeur ;
  • on peut aussi regarder les tutoriels en lignes pour la réparation maison (Fixit.fr, SOSav.com, commentreparer.fr) ou en participant à un atelier de coréparation comme un Repair Café (repairecafe.org).
  • internet regorge également de tutoriels de Do It Yourself pour donner une nouvelle vie à nos vieux objets.

Pensez à la Semaine Européenne de la Réduction des déchets (SERD), le rendez-vous annuel du réemploi et de la réparation.

Chaque fin d’année, de nombreuses structures, association et entreprise proposent de nombreux événements pour donner une nouvelle vie à ses objets du quotidien : réparer son jean, coudre un sac à partir de chute de tissus ou de vieux t-shirts, troquer ses vieux vêtements, mais aussi réparer son smartphone… Cette année, elle a eu lieu du 16 au 24 novembre 2019, n’hésitez pas à regarder ce qu’il se passe près de chez vous !

La prochaine édition de la SERD se tiendra du 21 au 29 novembre 2020. 

 

Un outil pour allonger la durée de vie de nos produits. 

Le site longuevieauxobjets.gouv.fr met en avant toutes les solutions qui permettent d’allonger la durée d’usage des objets. Nos objets n’ont pas un mais plein d’avenirs : ils peuvent être empruntés, loués, achetés d’occasion plutôt que systématiquement achetés neufs, ils peuvent être réparés, donnés, revendus, échangés plutôt que jetés. Et au-delà de freiner l’impact de notre consommation sur l’environnement, toutes ces actions sont très souvent source d’économies.

Pour aider à adopter les bons réflexes, cet annuaire propose des conseils pratiques, des outils pour partager ses objets entre voisins ou encore diagnostiquer les pannes de ses appareils… C’est également et surtout un annuaire grâce auquel les citoyens peuvent identifier, en fonction de leur objet, les professionnels les plus à même d’en allonger la durée de vie.

 

Donner ou vendre les objets dont vous avez plus l’utilité

Ces dernières années, avec l’apparition de sites internet, l’achat d’occasion a connu une énorme progression. C’est un geste écologique puisqu’on a moins besoin d’extraire des ressources pour fabriquer de nouveaux objets et on met moins d’objets à la poubelle.

Pour faciliter le don, quelques sites internet ont également vu le jour comme donnons.org ou recupe.net.

Des associations comme Emmaüs, le réseau Envie et les ressourceries sont également très actives. Ces structures reprennent vos objets, les réparent parfois pour les donner ou les revendre à très bas prix.

À l’occasion de la SERD, le réseau Envie a créé le Green Friday, ou comment un collectif d’associations et d’entreprises propose une consommation plus durable !

 En donnant vos objets, vous aidez forcément quelqu’un proche de chez vous. Mais à ce jour 90 % des objets qui pourraient être réemployés ne le sont pas encore. À vous de jouer !

Chiner, une manière de s’habiller éthique et responsable

Se lancer tenter par les fripes et les vêtements de seconde main coûte moins cher et permet surtout de ne pas avoir à recréer de matière. Aujourd’hui, une multitude d’applications et de sites internet permet de refaire sa garde-robe en un clic !

Connaissez-vous le label Emmaüs ? Il est désormais possible d’acheter en ligne des vêtements proposés par l’association. Ou comment allier style et éthique !

Comprenez comment mieux choisir vos vêtements et accessoires (chaussures, sacs). Achetez des vêtements en coton biologique, des produits labellisés (Écolabel européen, gots ou oeko-tex®), préférez les marques engagées ou les vêtements « seconde main ». Découvrez comment agir lors de leur entretien. Pensez à les réparer, les transformer et les recycler lorsqu’ils sont usés.

Passez à la mode éthique et responsable en vous informant grâce au livret le revers de mon look