De plus en plus de monde sur les routes

Partager

Nos modes de vie nous poussent à nous déplacer souvent

Aller au collège ou au lycée, partir en vacances, rendre visite à sa grand-mère… On fait de plus en plus de kilomètres !

Si l’on habite loin du centre-ville, pas toujours facile de faire ces trajets autrement qu’en voiture. Avec des zones urbaines et périurbaines de plus en plus étendues et des services éloignés du centre, l’éloignement entre le travail et le domicile, la dépendance à la voiture s'est renforcée dans les territoires où il n’y a pas ou peu de bus, de métro ou de tramway. 

Tous ces déplacements nécessitent de brûler du carburant (essence, diesel, kérosène...) et émettent des gaz à effet de serre ainsi que des polluants atmosphériques. Pour ne rien arranger, nous utilisons des véhicules toujours plus lourds et plus puissants, et nous déplaçons aussi de plus en plus en avion (+ 9,1 % entre avril 2018 et avril 2019*).

* Rapport d’information sur les freins à la transition énergétique

Des marchandises qui voyagent beaucoup à travers le monde

Un produit, avant d’arriver en magasin ou en supermarché, fait beaucoup de trajets à travers le monde. Pour acheminer les marchandises, la route reste le mode prioritaire au détriment du train et des bateaux.

Les matières premières sont d’abord emmenées dans différentes usines pour la fabrication du produit. Une fois le produit fini, il voyage jusqu’à son lieu de vente. Et, quand vous commandez sur internet, le produit repart sur les routes pour arriver jusqu’à chez vous.

Étapes de construction d'un smartphone - Voir descriptif détaillé ci-dessous

Télécharger le descriptif détaillé du visuel (PDF - 173.2 Ko)