2030, le futur proche

Partager

Vivre ensemble en 2030

Pour 2030, les jeunes n’ont rien imaginé de révolutionnaire, pas d’innovations technologiques importantes non plus. Ils sont conscients que 2030, c’était déjà demain et ne voient pas de transformation majeure dans la société d’ici-là. Ils envisagent plutôt un ralentissement de l’économie vue comme nécessaire pour faire face à l’épuisement des ressources et aux changements climatiques.

Selon eux, dans moins de 10 ans :

  • on aura majoritairement adopté la mobilité douce en ville comme la marche, le vélo, la trottinette ;
  • les villes laisseront plus de place à la nature ;
  • la consommation sera plus durable privilégiant les produits locaux et les circuits courts.

Plus de solidarité semble indispensable également pour faire face aux différentes crises (de l’énergie, des ressources, migratoire, sanitaire, sociale…).

Infographie - Comment vivrons nous ensemble ?

Repenser l’habitat

La question de l’habitat est également au centre du débat. Les jeunes imaginent pour 2030 des villes moins surchargées. Selon eux, il y a de l’espace pour tous, il suffit juste de mieux l’organiser :

  • dans les villes déjà surpeuplées, il faudra envisager des espaces végétalisés pour pouvoir mieux respirer et installer des fermes urbaines ;
  • certains citoyens préféreront s’installer dans des villes plus petites ;
  • d'autres choisiront de retourner vers les campagnes pour expérimenter la vie en petite communauté plus solidaire et plus respectueuse de la biodiversité.

Envisager autrement le travail

Sur cette question, les jeunes ont eu plein d’idées et de propositions. Celle qui est ressortie en première est le télétravail, une organisation qui a été largement mise en place durant la crise sanitaire de la Covid-19. Mais cela soulève des questions d’égalité : Comment assurer à tout le monde la possibilité de télétravail quand l’activité le permet ? Quels aménagements pour les métiers sans possibilité de télétravail ? Quelles sont les solutions alternatives ?...

L’intérêt pour l’autre et la place de l’Humain au cœur de l’organisation du travail sont ressorties comme deux caractéristiques importantes pour penser la société de demain. La question s'est aussi posée de la mise en place d’un revenu universel pour assurer le nécessaire pour vivre, la redéfinition du temps de travail, rendre gratuit certains services… de nombreuses pistes ont été évoquées pour ne laisser personne de côté dans un monde plus solidaire.

Infographie - Repensons le travail

Comment y arriver ?

Les jeunes sont bien conscients que le monde ne changera pas de lui-même. Ils sont pourtant optimistes sur la place du citoyen et son pouvoir de faire évoluer les choses. Selon eux, chaque citoyen peut transformer la société :

  • en consommant autrement ;
  • en s’intéressant à des métiers ayant un impact positif sur la société ;
  • en s’engageant collectivement ;
  • en valorisant les formes de démocraties participatives et collaboratives.

Infographie - Comment provoquer tous ces changements ?

Découvrir l’infographie reprenant toutes les idées des jeunes