Le développement durable dans notre quotidien

Partager

0 Commentaire

L’économie collaborative ou l’économie du partage

L’utilisation massive d’internet et des réseaux sociaux a entraîné l’apparition de nouvelles pratiques comportementales. Les citoyens ont désormais de nouveaux modes de consommations qui leur apportent de vrais bénéfices et leur permettent de faire de « bonnes affaires ». Il s’agit de l’économie collaborative : le développement des échanges et du partage d’objets ou de services grâce au numérique.

Cela consiste à acheter ou vendre des produits d’occasion, acheter grouper, échanger ou louer, covoiturer, financer collaborativement des projets, etc.

En 2013, l’achat ou la vente de biens entre particuliers via des plateformes en ligne concernait 52 % de la population.

L’économie circulaire : du jetable au durable

Aujourd’hui, un modèle prédomine : l’économie linéaire, qui consiste à extraire, fabriquer, consommer puis jeter.
Or, la population mondiale augmente et, de ce fait, la consommation aussi, alors que nos ressources s’épuisent. Ce modèle montre ainsi ses limites puisqu’il participe à la dégradation de notre planète, au changement climatique, à la surproduction de déchets et à la raréfaction des ressources.

Aujourd’hui, un nouveau schéma se dessine : l’économie circulaire. Il s’agit d’« un système économique d’échange et de production qui à tous les stades du cycle de vie vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement tout en permettant le bien-être des individus ». Par exemple, c’est l’écoconception des emballages. En savoir plus sur l’écoconception

Télécharger le descriptif détaillé du visuel (PDF - 64.98 Ko)

L’économie sociale et solidaire

Cette économie cherche à améliorer par ses activités la qualité de vie des individus dans leur quotidien en développant les valeurs de partage d’écoute, de proximité et de développement durable. Les acteurs de cette économie (associations, coopératives, mutuelles, startups, petites entreprises, grands groupes) ont une activité qui profite à tous et des missions qui répondent aux besoins des individus.

Au quotidien, il s’agit des centres sportifs (oui !), du commerce équitable, des recycleries, des ressourceries ou encore des coopératives agricoles qui mettent directement en contact les consommateurs avec les producteurs.


Lire la suite →

Commentaire (0)