Trop de gaz à effet de serre dans l'atmosphère

Partager

Roland Bourguet / ADEME

Tandis qu’une petite quantité de gaz à effet de serre (GES) est produite naturellement, la majorité est émise par des activités humaines.

L’utilisation massive de combustibles fossiles (charbon, gaz, pétrole), la déforestation, l’élevage et l’agriculture intensifs produisent de grandes quantités de GES qui se concentrent dans l’atmosphère.

C'est parce qu'il y a trop de gaz à effet de serre dans l'atmosphère que la planète se réchauffe et que le climat se dérègle.

 

D'où viennent les gaz à effet de serre ?

 

Gaz à effet de serre Source naturelle Source humaine
La vapeur d’eau
(H2O)
Evaporation de l’eau surtout au-dessus des océans Centrales électriques - Irrigation
Le dioxyde de carbone
(CO2)
Respiration des êtres vivants – Feux de forêt - Volcans… Utilisation massive d’énergies fossiles pour les transports, les bâtiments et l’agriculture
Déforestation
Le méthane
(CH4)
Digestion des herbivores – Décomposition des végétaux- Volcans Intensification des élevages (bovin) et des cultures (riz) - Décharge d’ordures
Le protoxyde d’azote (N2O) Marécages Utilisation d’engrais azotés
Ozone de basse atmosphère (O3) Foudre Industrie - Circulation automobile
Les gaz fluorés
(CFC, HFC, PFC)
N’existent pas dans la nature Gaz des bombes aérosols et des climatiseurs

 

Focus sur le CO!

Ce gaz, le plus abondant émis par les activités humaines, est responsable à lui seul des deux tiers de l’effet de serre.

À l’échelle planétaire, il est dégagé :

  • à 75 %, par les hydrocarbures (charbon, pétrole, gaz). C’est une source d’énergie pour : la production d’électricité dans les centrales thermiques, les transports routiers et aériens, la fabrication du ciment et de l’aluminium, le chauffage des bâtiments et la production d’eau chaude, l’utilisation d’engins agricoles ;
  • à 20 %, par la destruction des forêts pour brûler le bois et cultiver les terres ;
  • à 5 %, par les hydrocarbures comme composés chimiques. Ils permettent : la fabrication d’engrais et de pesticides pour les cultures, la production de tous les plastiques.

Et les autres gaz ?

  • Le méthane (CH4) est émis par la digestion des bovins et autres ruminants dans les élevages intensifs ;
  • le protoxyde d’azote (N2O) est dégagé par le sol qui reçoit plus d’engrais que les cultures ne peuvent absorber ;
  • l’ozone (O3) est produit par le rayonnement solaire sur l’air pollué des villes.

 

Pour aller plus loin :

Pour bien comprendre les causes et les conséquences du changement climatique, consultez notre guide « Le changement climatique en 10 questions » :