Quelles solutions pour le climat ?

Partager

Murillo de Paula / Unsplash

S’attaquer aux causes du réchauffement

C’est la priorité des priorités ! Pour cela, il faut limiter au maximum nos rejets de gaz à effet de serre, surtout ceux de CO2.

Toutes nos activités ont un impact : se déplacer, se chauffer, consommer, utiliser des appareils électriques… Chacun de nous peut aider à limiter les émissions de gaz à effet de serre en évitant le gaspillage et en réduisant sa consommation d’énergie. Il existe pour cela de nombreuses solutions : consommer durable en choisissant des objets de qualité que l’on devra remplacer moins vite ; isoler son logement ; s’équiper d’appareils économes en énergie ; se déplacer le moins possible en voiture, en scooter ou en avion ; préférer les fruits et légumes locaux et de saison...

 

Et tout le monde doit s’y mettre !

Lors de conférences internationales, notamment lors des Conférences des parties (COP), les dirigeants de nombreux pays discutent du futur de la planète. Dans leur pays, ils doivent ensuite trouver des compromis entre tous les acteurs de la société pour réaliser les engagements qu’ils ont pris.

Les pouvoirs publics mettent en place des politiques et des cadres d’action pour tenir leurs engagements et inciter les citoyens à agir. Les villes mettent par exemple en place des dispositifs tels que des Plans de déplacements urbains. Ils permettent de faciliter les déplacements en développant les transports collectifs, la marche et le vélo !

Les écoles lancent des projets de développement durable et I’intègrent à l’enseignement.

Les industries proposent des technologies innovantes et améliorent continuellement leurs processus de fabrication afin de limiter leur consommation d'énergie et leurs impacts sur l'environnement. Certains mettent au point des produits moins polluants et des produits écoconçus : toutes les étapes de la vie du produit (de sa fabrication à son élimination) sont plus respectueuses pour l’environnement.

Demain se prépare dès aujourd’hui ! Il n’est pas question de se remettre à vivre comme nos grands-parents. Nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère, une ère où nous serons moins gaspilleurs, plus respectueux de la planète.

Pour aller plus loin :