La biomasse : une énergie d'avenir ?

Partager

ADEME

Devant l’hydraulique, l’éolien et l’énergie solaire… Le « bois-énergie » est la première source d'énergie renouvelable en France (33% de la production d’énergie renouvelable). Il regroupe le bois utilisé pour chauffer les ménages et immeubles, pour les chaufferies biomasse dans l’industrie, l’agriculture, etc., ainsi que pour la chaleur renouvelable produite par les cogénérations biomasse. Si on y ajoute les biocarburants, les déchets, le biogaz, ou les résidus agricoles, la biomasse est à l’origine de plus de 55 % de l’énergie produite à partir de sources renouvelables en France !

Les forêts sont-elles assez grandes ?

Pour tenir ces objectifs, entre 3,3 et 4,3 millions de tonnes de biomasse sont nécessaires chaque année… Mais heureusement, l'inventaire forestier national montre que la forêt française est loin de voir ses ressources épuisées : elle n’a cessé de s’étendre depuis 150 ans et couvre en 2017 plus 31 % du territoire métropolitain (contre 26 % en 1986), soit 16,8 millions d’hectares. Chaque année, on ne récolte que 60 % de ce qui pousse. La pénurie est donc bien loin : à l'avenir, la forêt française peut répondre aux besoins en biomasse !

Récolter du bois sans diminuer le puits de carbone forestier

En choisissant les bonnes méthodes, on peut augmenter le prélèvement de bois en forêt pour la production de bois-énergie tout en limitant la diminution des stocks de carbone en forêt (voire même en les augmentant). Par exemple :

  • en produisant du bois à partir de nouveaux boisements, plantés sur des terres qui ne servent plus à l'agriculture ou sur des friches urbaines ;
  • en favorisant l'utilisation comme bois-énergie du bois qui ne peut être transformé en matériaux et qui aurait dans tous les cas été coupé.

Une énergie propre et inépuisable

Face à la raréfaction des ressources fossiles et au réchauffement planétaire, nous devons développer de nouvelles sources d’énergie qui n’émettent pas de gaz à effet de serre, et qui puissent se renouveler rapidement. Les énergies renouvelables (solaire, éolien, hydraulique…) sont une partie de la solution et parmi elles, la biomasse est en tête de liste !

La biomasse : créatrice d’emplois

En prime, l’utilisation de la biomasse est bénéfique économiquement. Pour récolter, transformer, transporter le bois, il faut des bras : l’exploitation de la biomasse représente ainsi l’équivalent de 60 000 emplois en France.

Pour en savoir plus