Actualités

Formez-vous aux métiers des énergies renouvelables

Partager

La dernière édition du guide des formations aux énergies renouvelables 2014-2015  regroupe 212 formations ayant trait aux énergies renouvelables et à l'écoconstruction, du CAP au BAC +5 ; tout en faisant la part belle aux formations continues. 

N'attendez plus pour découvrir ces métiers d'avenir !

Participez à la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD) !

Partager

ADEME

A partir du samedi 19 et jusqu'au 27 novembre 2016, venez participer aux nombreuses actions de sensibilisation à la réduction des déchets. Toujours dans l'objectif que "le meilleur déchet est celui qu'on ne produit pas", vous apprendrez à consommer mieux, à prolonger la durée de vie de nos produits du quotidien, à jeter moins... 

Relevez le défi Recylum !

Partager

Le défi Recylum soutient des projets d’électrification d’écoles au bout du monde. En recyclant ici, les enfants apporteront symboliquement la lumière à des élèves de villages associés, comme c'est déjà le cas à Zagnando, au Bénin, Poggy, à Haïti, et Pont-Sofia, à Madagascar. Parcours enrichissant, simple et gratuit, le défi aide à prendre conscience de l’importance de la préservation des ressources naturelles à travers le recyclage des lampes à économie d’énergie.

Opération « 1000 écoles et collèges contre le gaspillage alimentaire »

Partager

Depuis le 1er septembre 2016, la loi de transition énergétique pour la croissance verte oblige les établissements de restauration collective gérés par les collectivités à mettre en place une démarche de lutte contre le gaspillage alimentaire. Au total, plus de 1100 établissements scolaires ont été mobilisés avec des actions de sensibilisation (affiches, gâchimètres...), de formation (logiciel de suivi des pertes, ressources documentaires...) ou encore d’équipement (table de tri des déchets, potagers éducatifs...). Par exemple, le conseil départemental de l’Isère a réduit de 1/3 les pertes et gaspillages alimentaires au sein de ses 96 collèges en adaptant les menus et la quantité des repas aux convives, soit une économie de 1 million d’euros par an !

Pages