Rencontre avec un service civique en agriculture urbaine !

Partager

Pour compléter notre dossier, nous avons pu rencontrer Axel, 21 ans, qui est en service civique dans l’agriculture urbaine aux Grands Voisins à Paris 14e. Nous avons voulu lui poser quelques questions.

ADEME/M.JAY

Salut Axel, merci de nous recevoir dans ce très bel espace au cœur de Paris.

  • Peux-tu nous en dire un peu plus sur ton projet de service civique aux Grands Voisins ?

Bonjour Mathilde, cela fait un an que je cherche à me reconvertir dans l’agriculture alternative, celle qui s’oppose au monde des OGM et des tracteurs. Mais aucun cursus scolaire ne forme à cette voie, je me suis donc tourné vers le service civique qui propose beaucoup de missions alternatives sur l’environnement, la culture, le solidaire etc… Cette mission de 9 mois aux Grands Voisins en est le parfait exemple.

  • Quel est ton rôle aux grands voisins ? À quoi ressemble ton quotidien, les pôles que tu gères ?

Ma mission se divise en trois parties : organisation des potagers partagés, création de boîtes à champignons avec des salariés en difficulté, et assistance sur tous les projets d’agriculture urbaine. Ainsi, certains jours j’anime des ateliers jardinage, d’autre j’aide des gens à retravailler, je végétalise une rue, je construis une serre, mes journées sont toujours différentes.  

  • Qu’est-ce que tu as envie de dire à nos lecteurs sur ton expérience dans ce domaine ? Quels sont pour toi les enjeux de l’agriculture en ville ?

Je n’ai jamais autant appris que depuis le début de ma mission, il y a tellement de choses à découvrir sur l’environnement, les plantes, les énergies (humaines ou physiques) … L’agriculture urbaine ne fait que de débuter en France mais elle permet déjà de repenser les rapports à l’alimentation, aux relations humaines et naturelles, à l’emploi, et même au bien-être. Je suis fier de faire partie d’un projet aussi beau que l’agriculture en ville et j’encourage tout le monde à me rejoindre.