Comment ça marche l'énergie solaire ?

Paru en mars 2014

Partager

0 Commentaire
Olivier SEBART / ADEME

Le soleil est notre grand, et presque unique, pourvoyeur d’énergie sur Terre.  

Bien sûr, le soleil nous chauffe et nous éclaire, mais il est aussi responsable du déplacement des masses d’air (l’énergie éolienne). Il est le moteur du cycle de l’eau, qui actionne les turbines de nos barrages hydro-électriques. Enfin, grâce aux plantes qui utilisent sa lumière pour convertir les éléments minéraux en aliments, l’énergie solaire entre dans toutes les chaînes alimentaires.

L’énergie solaire est l’énergie la plus répandue et la plus répartie dans le monde. En une année, l’humanité entière consomme 10 milliards de Tonnes équivalent pétrole (Tep). Cette quantité représente moins de 3 % de ce que le Soleil nous envoie gratuitement chaque jour.

Cette énergie est renouvelable tant que le soleil brillera, soit encore 4,5 milliards d’années, Et, autre avantage, leur utilisation ne rejette pas de gaz à effet de serre.

Comment peut-on capter cette énergie dans notre quotidien pour nous chauffer ou produire de l’électricité ?

L'énergie solaire pour produire de la chaleur

Partager

Roland Bourguet / ADEME

Le solaire passif pour se chauffer

Il s’agit d’utiliser le soleil pour réchauffer les habitations. Pour cela, les pièces orientées au sud sont conçues avec de grandes baies vitrées qui laissent entrer le rayonnement solaire. Ce chauffage appelé passif est utilisé dans les bâtiments bioclimatiques aux parois bien isolées.

Faites l’essai en vous placant derrière une vitre qui reçoit bien les rayons du soleil. Très rapidement une chaleur très agréable se fera ressentir !

 

Les panneaux solaires thermiques pour chauffer l’eau

Les panneaux solaires thermiques permettent de produire de l’eau chaude, grâce à la conversion du rayonnement global (direct et diffus) du soleil.

Le principe utilisé est celui du tuyau d’arrosage qui est resté au soleil. Si vous laissez un tuyau d’arrosage au soleil en été, l’eau qui en sortira sera chaude. C’est ce principe qui est développé et perfectionné pour les chauffe-eau solaires. 

Un liquide serpente dans un long tuyau noir. L’énergie diffusée par les rayons du soleil est convertie à basse température (moins de 80°C) en chaleur. Le tuyau est posé sur un panneau noir pour concentrer la chaleur. Cette chaleur est ensuite transmise grâce à un liquide (appelé « caloporteur ») à de l’eau stockée dans un ballon.

Si le panneau est bien orienté et si le site est assez ensoleillé, les performances du chauffage solaire sont bonnes, d’autant que ces panneaux sont peu chers à fabriquer. Mais, cette production de chaleur est intermittente. La nuit, le panneau solaire ne pouvant plus bénéficier de la luminosité du soleil, il ne peut plus produire de chaleur.

Ce système est aujourd’hui très intéressant et très demandé par les particuliers. Il équipe déjà de nombreuses maisons en France, surtout pour fournir de l’eau chaude sanitaire.

 

Les fours solaires : concentrer l’énergie du soleil pour atteindre des températures élevées

L’énergie du soleil peut aussi être concentrée à l’extrême, grâce à des miroirs et des paraboles. Grâce à cette concentration, nous pouvons obtenir des températures très élevées (de plusieurs centaines à plusieurs milliers de degrés).

Cette technologie, dite « à concentration » utilise le rayonnement direct du soleil, et nécessite donc un emplacement avec un fort ensoleillement.

Cette énergie permet ainsi à des pays où l’ensoleillement est important pendant une grosse partie de l’année d’utiliser une énergie gratuite et abondante et d’améliorer les conditions de vie des populations locales (exemple : four solaire en Afrique).

 


Lire la suite →

Commentaire (0)