L'avenir de la géothermie

Partager

Christian Weiss / ADEME

 

Une énergie propre et inépuisable

Face à la raréfaction des ressources fossiles et au réchauffement planétaire, nous devons développer de nouvelles sources d’énergie qui n’émettent pas de gaz à effet de serre et qui puissent se renouveler rapidement. Les énergies renouvelables (solaire, éolien, hydraulique, géothermie, biomasse) sont une partie de la solution.

 

Les engagements du Grenelle Environnement

La géothermie est une énergie encore peu développée. En 2009, en France, la géothermie ne représente qu’un peu plus de 1 % de la production d’énergie provenant des énergies renouvelables.


Les engagements du Grenelle Environnement (diviser par 4 nos émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020) ouvrent une porte au développement de la géothermie : en France, d’ici 2020, la production d’énergie par la géothermie devrait être multipliée par 6.


Pour atteindre cet objectif, le gouvernement vise l’équipement de 2 millions de foyers en pompes à chaleur, ainsi que le développement de ces pompes dans les bâtiments tertiaires et d’habitat collectif, dans des régions où la ressource est importante (notamment en Ile-de-France).

De plus, bénéficiant de leur emplacement riche en gisements géothermiques de part leur contexte volcanique, les DOM devraient produire 20 % de leur électricité grâce à la géothermie.

 

Pour en savoir plus :