La qualité de l'air que nous respirons

C'est quoi la pollution de l'air ?

De quoi est composé l'air que l'on respire chaque jour ?

Pour vivre, un être humain a besoin d'environ entre 10 000 et 15 000 litres d'air chaque jour. Cela représente entre 12 et 18 kg d'air !
La composition normale de l'air est :
- 78 % d'azote (N)
- 21 % d'oxygène (O)
- 1 % d'autres gaz

Qu'est-ce que la pollution de l'air ?

Quand cet air est modifié par des éléments qui sont nuisibles à notre santé et à notre environnement (les polluants), on dit que l'air est pollué.

La loi sur l'air et l'utilisation rationnelle de l'énergie (LAURE) de 1996 définit la pollution atmosphérique comme étant "l'introduction par l'homme, directement ou indirectement, dans l'atmosphère et les espaces clos, de substances ayant des conséquences préjudiciables de nature à mettre en danger la santé humaine, à nuire aux ressources biologiques et aux écosystèmes, à influer sur les changements climatiques, à détériorer les biens matériels, à provoquer des nuisances olfactives excessives".

Cette pollution est plus accentuée en ville où se concentrent voitures, camions, deux-roues, chauffage des bâtiments…, ou à certains moments : absence de vent, période de chaleur.

Aussi, il est indispensable de limiter la pollution à la source, là où les polluants sont émis.
Pour cela, il faut avant tout bien identifier les sources de pollution. Qui pollue ? Quand ? Pourquoi ?

Qu'est-ce qui pollue l'air ?

Plusieurs éléments sont considérés comme des polluants de l’air parce qu’ils n’existent pas naturellement dans l’air ou pas à une telle concentration, et qu’ils sont nocifs pour la santé des êtres vivants.

Ce sont des gaz, souvent invisibles, comme le  monoxyde de carbone (CO), les oxydes d’azote (NOx) et de soufre (SO2) ou encore l’ozone (O3). Il y a aussi des particules solides, plus ou moins fines. Elles donnent leur consistance et leur couleur aux fumées. Ces poussières sont d’origine minérale, métallique ou organique.
La présence d’eau sous forme de vapeur ou de microgouttelettes en suspension donnant une fumée blanche n’est pas considérée comme polluante.

D’où viennent les pollutions de l’air ?

Les polluants atmosphériques peuvent être d’origine naturelle (émissions volcaniques, plantes produisant des pollens, foudre…), mais également dues aux activités humaines :
-    transports
-    industrie
-    chauffage des bâtiments
-    agriculture avec l’utilisation d’engrais azotés, des pesticides et les émissions animales
-    incinération des déchets.

Enfin, dans les espaces clos, l’utilisation de produits d’entretien, les colles de moquette, certains meubles en agglomérés, les activités domestiques comme le bricolage… dégagent aussi des polluants.

Les principaux émetteurs de polluants pour l'air ambiant (agrandir l'image)

Quels sont les lieux les plus pollués ?

C’est principalement autour des sources d’émission que la pollution est la plus grande. Par exemple, près d’un champs en cours d’épandage de pesticides, près d’une usine d’incinération d’ordures ménagères, ou en ville où la circulation automobile est intense. Mais il y a de fortes variations locales et la pollution est aggravée par certaines conditions météorologiques.
Un exemple historique s’est déroulé à Londres en décembre 1952. A l’époque, la majorité des logements étaient chauffés avec du charbon. Un brouillard, le « smog » en anglais a maintenu les fumées sur la ville. Bilan : 8 000 morts, parmi les personnes les plus sensibles, les jeunes enfants et les personnes âgées.

Les températures élevées peuvent favoriser la production de certains polluants (dont l'ozone) et donc dégrader la qualité de l'air.

Pollution urbaine à Paris
Pollution urbaine à Paris (75).

 

 

 

 

 

Fumées d'usine rejetées dans l'atmosphère
Fumées d'usines rejetées dans l'atmosphère.

 

 

 

 

 

Particules polluantes d'un moteur diesel
Particules polluantes d'un camion utilisant du carburant diesel.

 

 

 

 

Les influences de la météo sur la qualité de l'airLes conditions météorologiques ont de nombreuses influences sur la pollution :

- le vent est bon allié de la lutte anti-pollution : il favorise la dispersion des polluants. Mais parfois en les déplaçant, il déplace le problème...

- la pluie permet, elle aussi, de lessiver l'air en dissolvant les molécules de dioxyde de soufre et d'oxydes d'azote dans l'eau. L'air est purifié, mais les pluies deviennent acides...

- le soleil intervient directement sur la pollution en transformant les oxydes d'azote en ozone. C'est la pollution photochimique.

- la température : en été, les températures élevées peuvent agir sur la formation d'ozone.
En hiver, les différences de températures entre la nuit et le jour provoquent des inversions thermiques et des dômes de pollution. Et quand il fait très froid, il faut également faire marcher des centrales pour produire de l'énergie pour chauffer les bâtiments, ce qui dégage des polluants.

Mais il n’y a pas qu’à l’extérieur que l’air est pollué. A l’intérieur des bâtiments mal aérés, la pollution est parfois plus grande que dehors. Les revêtements (peintures, moquettes, rideaux, panneaux de bois agglomérés) dégagent des polluants spécifiques et toxiques (composés organiques volatils (COV), formaldéhyde, éthers de glycol…). Les produits d’entretien ménagers, les aérosols, les vapeurs de cuisine libèrent des émanations qui peuvent être nocives. Enfin des acariens et des moisissures qui se développent en présence d’humidité sont aussi sources de pollution.
La fumée de cigarette est également un polluant très important car elle contient 4 000 substances dont plus de 40, comme le formaldéhyde, sont reconnues comme cancérigènes.

Or, on passe environ 80 % de notre temps à l’intérieur.
C’est pour cela qu’il est primordial de bien aérer son logement tous les jours, à raison de 5 minutes 2 fois par jour, afin de renouveler l’air et surtout limiter les sources de pollution.

> Pour connaître les sources de pollution dans ta maison ou dans ton appartement et savoir comment agir, tu peux aller sur le site de l’INPES sur la pollution de l'air intérieur.

> Tu peux également tester l’air intérieur de ton logement sur le site de Mes courses pour la planète.

Intérieur d'une maison
Il est important d'aérer son logement pour limiter les sources de pollution.

menu droit

Tous les dossiers

A lire
Guide Un air de qualité
Le guide "Un air de qualité" de l'ADEME
A tester

Pour connaître chaque jour la qualité de l'air en France

Pour connaître chaque jour
la qualité de l'air
en France.
A visiter
Pour prévoir la qualité de l'air
en France et en Europe.